Créée en 1985 sous la forme d’un Magistère, devenu Master en 2004, cette formation de pointe, unique en France, fonde son originalité sur l’acquisition et le renforcement d’une double compétence par des étudiants venant de filières très diverses, des sciences humaines et sociales ou du domaine scientifique.
• La première de ces compétences est la compétence interculturelle. Contre toute attente, l’avancée de la globalisation n’a pas effacé la diversité culturelle. Au contraire, la culture résiste et devient un enjeu majeur dans les relations internationales. Pas seulement dans le domaine commercial, la compétence interculturelle est indispensable en diplomatie, en politique, pour la communication inter-entreprises et même entre les individus.
• La deuxième compétence est une compétence opérationnelle dans le domaine de la négociation internationale et interculturelle. Plusieurs séminaires dispensés par des universitaires et des professionnels portent sur les bases nécessaires pour acquérir cette compétence.