m1-miguet-ghehenneuxJe viens de terminé un VIE en tant que contrôleur financier en Allemagne et j’ai crée une entreprise de gestion et transmission du patrimoine numérique. J’ai effectué une licence de géopolitique et un Erasmus à Berlin et j’ai ensuite rejoins le MASNI.

Ce qui m’a attiré dans cette formation c’est la transition réussie qu’elle permettait entre l’université et l’entreprise, mais aussi l’atmosphère très agréable du Master. Actuellement, les connaissances nécessaires dans mon emploi concernent la bonne connaissance du marché ainsi que des outils de gestion d’une entreprise. A cet égard le MASNI est un bon outil pour comprendre les codes du monde du privé que ce soit les acronymes, les indicateurs, les ratios et autres spécificités qui font la différence dans un entretien d’embauche et qui permettent de parler le même langage avec les professionnels.